j’accuse

j’accuse en premier ma famille et les parents de mes amis

vous êtes responsable de mon déchirement
de ma solitude
du fait d’avoir quitté mon pays
20 après la Révolution
vous n’avez rien fait
vous avez travaillé comme des robots
on a grandi seuls
sans aucune surveillance
vous n’étiez jamais là
vous étiez toujours au travail

ma seule famille c’est mes amis
eux aussi déchirés
eux aussi abandonnés et désorientés
que moi

vous nous avez rien laissé de sain
de l’argent des comptes en banque
qui ne valent rien à l’Ouest

vous ne nous avez pas éduqué
nous nous somme démerdés tout seuls
la seule éducation c’était notre amitié
notre destin commun et sombre
et nos rêves d’adolescence
que vous n’avez jamais prix au sérieux

vous ne nous avez jamais parlé
vous ne nous avez jamais soutenu par le pouvoir
des mots
jamais vous ne nous avez dit
je t’aime
jamais vous ne nous avez regardé dans les yeux

vous nous avez oublié définitivement
dans un coin dans vos âmes en carton
vous êtes responsables
de notre errance de nos désespoir
de notre malheur plus grand et plus profond
que tout ce que vous connaissez

tous mes anciens professeurs universitaires
de l’université de Bucarest
de la faculté de lettres
je vous accuse
de l’état actuel de la langue et de la culture roumaine
pendant 20 ans vous n’avez rien foutu
vous n’avez rien écrit vous n’avez rien publié
au-delà des frontières du pays
vous n’existez pas
vous m’avez dégouté jusqu’au larmes
par votre indifférence
par votre sentiment pathétique de supériorité devant moi
je n’ai pas besoin de vos diplômes
vous avez déjà certifié une armée d’imbéciles
avec le titre de licenciés en philologie
je refuse de faire partie d’eux
il n’y a rien de plus dégoutant que ça

regardez-moi dans les yeux
vous allez voir les grandes flaques de sang que vous avez laissé
dedans

à cause de vous
je ne parle et je n’écris plus ma langue
à la place des mots je vois vos figures pâles
malsaines et j’ai honte
et je pleure et vous vous en foutez
vous m’avez brisé vous m’avez détruit

néanmoins j’accuse
tous les jeunes qui n’ont pas usé
du pouvoir des mots jusqu’à maintenant
vous vous êtes tus vous avez tout accepté
vous avez participé à ma destruction

vous n’existez pas vous êtes les mêmes
zombies d’il y a 20 ans
ma haine pour vous dépasse toute limite
ma haine pour vous me fait trembler
je vous déteste infiniment

Anunțuri

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s