Notă
0

mes yeux ont tout vu

mes oreilles ont attentivement écouté le passage linéaire du temps

inoffensif comme le serpent des maisons

quand il n’y a plus rien à consommer c’est

l’auto dévoration qui commence

il n’y a pas de cancre plus affamé que moi-même

il n’y a rien de plus barbare er de plus chaotique

il n’y a pas de bête plus enragée

que moi-même

comment pourrais-je échapper à moi-même ?

que pourrais-je encore faire pour me calmer ?

peut-être la fin comme bombe ultime

me permettra de contempler tranquille

les champignons mélancoliques suspendus au ciel

et mes cadavres

enfin morts

en dessous

Anunțuri

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s