0

Mihaela, dragostea mea, varianta franceză

Desigur, cine nu şi-l aminteşte pe Mircea Geoană acum trei ani ţopăind de bucurie şi sărutându-şi nevasta în faţa camerelor de luat vederi ? Omul a intrat în istorie, la fel şi plachetele de bancuri de a doua zi.

La trei ani după episodul din Est, undeva în Vest, un tânăr îşi sună tatăl, proaspăt ales preşedinte. În faţa lui, microfoane şi camere de luat vederi. După-aceea, este purtat pe sus în ovaţiile altor tineri frenetici.  Ce naiba să mai zicem ? Este victoria lui tătă-său, în aceeaşi măsură cu este, este victoria lui.

Mulţumiri speciale France 2 şi David Pujadas.

Reclame
0

Lucruri simple, pe franţuzeşte

À toutes les filles que j’ai aimé avant
Qui sont devenues femmes maintenant
À leurs volcans de larmes
À leurs torrents de charme
Je suis resté adolescent

À toutes les filles que j’ai aimé avant
Des cours de lycée en jardin d’enfants
Aux lettres déchirées
À leurs baisers volés
Je suis resté adolescent

Elles avaient, elles avaient,
Des océans au fond des yeux
Elles dansaient, elles dansaient,
Pour nous garder plus amoureux
Elles disaient, elles disaient,
Que l’amour c’est toute une vie à deux
Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé

Des océans au fond des yeux

À toutes les filles que j’ai aimé avant
Qui sont devenues femmes maintenant
De leurs éclats de rire
À nos nuits de plaisir
Je suis resté adolescent

À toutes les filles que j’ai aimé avant
De plage, de soleil, en dîners dansants
Aux secrets murmurés
Aux passions déchirées
Je suis resté adolescent

Des océans au fond des yeux

Des océans au fond des yeux

À toutes les filles qu’on a aimé avant…